Opinion sur le consentement sexuel

Le consentement est appris dès un très jeune âge et est utilisé dans nos vies de tous les jours de façon très simple. Par contre, lorsque ceci est dans le contexte de relations sexuelles, il devient très compliqué.

Je crois que le consentement sexuel est tellement complexe parce qu’on l’associe avec le « non », ce qui peut laisser supposer que si le partenaire n’a pas reçu de non, cela veut nécessairement dire oui. Il est important de faire prendre conscience aux gens que le silence n’est pas un oui et l’absence du non n’est pas un oui.  Le consentement est seulement présent lorsque, et préparez-vous bien, lorsqu’il y a un « OUI! ». Je crois qu’il est d’une importance primordiale de commencer à changer les discours par rapport au consentement sexuel, parce que l’absence du non, ce n’est pas consentir.

Si la société commençait à associer le consentement sexuel au « oui », ça éliminerait cette zone grise qui existe et qui rend les choses si compliquées.

***

Andréane Caissy est une étudiante de 5e année en travail social qui a fait sont stage au Regroupement féministe du Nouveau-Brunswick à l’automne 2015. Durant son stage, elle a eu la chance de travailler sur la Campagne de sensibilisation sur le consentement sexuel de la FÉÉCUM en collaboration avec le RFNB.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s