Témoignage

Mon nom est Camille Bertin, je suis une jeune adolescente de 15 ans, et j’aime les filles. Je n’aime pas que la société me catégorise en disent que je suis lesbienne donc disons que je suis humaine.

Pour ceux et celle qui ne savent pas ce que LGBT veut dire. Le L représente lesbienne, le G gay, le B bisexuelle et le T transgenre. Par contre, il y en a d’autres. Par exemple : Life Gets Better Together.

Personnellement pour moi la communauté de LGBT est très importante et la raison est très simple. Nous sommes une petite famille qui grandit de jour en jour, qui se comprend et s’accepte à 100 %. Trop de gens ont peur de la différence dans ce monde. Pourtant c’est ce qui nous rend si uniques et spéciales. Que serait la vie si nous étions tous semblables? Tous les mêmes goûts, le même métier, le même habillement, le même style, le même corps, etc.

On a besoin du différent pour former un monde. Nous sommes sur cette terre pour accomplir quelque chose, apporter de nouvelles et différentes choses à la vie. Je n’ai pas décidé de la couleur de mes cheveux ou de la couleur de mes yeux, de ma grandeur ou de ma grosseur, de mes goûts musicaux, de ma couleur préférée, etc. Alors je n’ai certainement pas choisi mon orientation sexuelle.

Certaines personnes du genre plus religieuses vont dire que c’est un choix. Pourquoi aurais-je choisi un style de vie difficile? Tous ces préjugés, ces regards, cette discrimination, cette intimidation, cette violence, cette haine, etc.

Peu importe qui tu es, une fille, un gars, une personne de couleur noire, un arabe, un syrien, un catholique, un chrétien, un homosexuel, un hétérosexuel, etc. On est tous égaux! Personne ne devrait être plus respecté qu’un autre. Nous sommes tous des humains et nos droits sont les mêmes.

Les gens n’ont pas toujours été corrects avec moi. Ils m’ont jugé avant même de me connaitre, m’ont insultée, ils ont ri de moi, m’ont intimidée, on fait des rumeurs sur moi, etc. La chose qui me dérange le plus dans tout ça c’est que la plupart de ces gens ne m’avaient jamais même adressé la parole. Donc j’ai assumé que s’ils étaient au courant que j’étais suicidaire leurs gestes et leurs paroles auraient été différents.

Sachez que les paroles, ça blesse, même si tu « jokes » ou que tu ne le pensais pas vraiment. Les paroles, ça laisse une cicatrice et cette cicatrice peut prendre très très longtemps à guérir. On veut tous aimer et être aimés. Que tu aimes une fille ou un gars, ça n’a pas d’importance!! Nous sommes des humains qui aimons des humains. Je suis fière d’être différente et si j’étais vous je le serais aussi.

***

Je m’apelle Camille Bertin, jai 15 ans et je suis en 10e année à l’École Secondaire Népisiguit

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s