aider un ami

Un texte de Sébastien Lord-Émard

 

il n’y a pas de force et il n’y a pas

de côté obscur de la force

tout est gris et les chats sont gris

gris veut aussi dire ivre –

étais-tu saoul, coudon

quand tu as commenté, hier, sur mon wall?

la nuit tous les chats sont grisés par

leur propre esprit

un gars prend le temps alors de dire

publiquement

ce qu’il pense

eh ben

menacer de viol de violence de mort

ça me semble vraiment un argument

convaincant

penses-tu vraiment ce que tu as écrit?

tu crois que tu es plus intelligent que yoda

mais en suivant ton ombre dans la nuit dure

en mettant du sel sur tes émotions pour les cuire

en laissant flamber la colère la peur le cynisme en toi

en te prenant pour un guerrier, un justicier

seul devant ton écran

j’ai bien peur que tu ne sois

qu’un boba fett redneck

qu’un anakin de pacotille

come on

un homme comme toi a pris le temps

de commenter sur l’écran virtuel du monde

d’exposer ses arguments de dire ce qu’il pense

mais

badjeuler n’est pas jongler, chose

ce n’est pas parce que toi tu es toi et que tu penses de quoi, toi

que tu es le nouveau nietzsche le spinoza de ta banlieue,

de ton village, de ta solitude

– ta volonté de puissance, ta supposée rationalité

c’est pas un peu la peur et l’ignorance qui les animent?

pauvre petit tigre qui miaule de colère sur ton divan

pauvre petit sith qui se moque des vrais jedi

pauvre petit chat qui sort les griffes parce qu’il a cru voir

passer une féministe (c’en était une; c’était moi)

pauvre esclave

tu penses mériter le droit de dire ce que tu penses

parce que tu dépenses

et que tu as maintenant

trouvé ton empereur palpatine

pour venger ton impuissance

un cheeto

à

la

fois

et même si tu te réveilles la nuit

en craignant, comme tu dis

les féminazis qui veulent tuer tous les bébés mâles de l’espèce (tu as vu ça quelque part sur la page d’un inconnu, une nuit, ça doit être vrai…)

est-ce que tu crois vraiment

que tes rêves sont autre chose que du délire?

crois-tu vraiment

que tu es en danger

bébé chat?

toi, un homme blanc straight comme une barre?

je te plains

j’ai pourtant tenté de te raisonner

on a tous tenté de te ramener de te radorser

peine perdue

tu as du sang plein les yeux plein la bouche

tu ne te maîtrises plus

aider un ami, c’est aussi

le dénoncer

l’empêcher de nuire

et choisir la princesse leia over l’empire

«Telle est cette liberté humaine que tous se vantent de posséder et qui consiste en cela seul que les hommes ont conscience de leurs appétits et ignorent les causes qui les déterminent. Un enfant croit librement vouloir têter le lait, un jeune garçon irrité vouloir se venger et, s’il est peureux, vouloir fuir. Un ivrogne croit dire par un libre décret de son âme ce qu’ensuite, revenu à la sobriété, il aurait voulu taire. De même un délirant, un bavard, et bien d’autres de même farine, croient agir par un libre décret de l’âme et non se laisser contraindre. »

(Spinoza, Lettre LVIII)

 

«Ahh, hard to see, the Dark Side is.»

(Yoda, The Phantom Menace)

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s