Un choix de société

Le 10 et 11 décembre 2016 se tenait une commission sur les services de garde à laquelle le RFNB a pris part. En cette Semaine de conscientisation à l’égalité des genres, prenons le temps de nous attarder au choix de société qui s’offre à nous.

Le ministère de l’Éducation et du Développement de la petite enfance a mis sur pied une commission ayant comme mandat d’étudier les services de garde du Nouveau-Brunswick faisant suite à la parution du rapport sur l’avenir des services de garde, appuyé par le RFNB.

Saluons d’abord la nécessité de ces exercices de démocratie.

Les discussions entre les différents secteurs lors de cette fin de semaine ont été enrichissantes. Cette commission a fait entendre des voix, notamment celles des éducatrices, peu entendues dans ce débat. Les discussions ont également permis une conscientisation des personnes présentes du rôle de premier plan qu’incombe à ces femmes (i.e. la petite enfance est un milieu à prédominance féminine), mais aussi l’existence de différents modèles, comme la Suède et la Finlande – pays ayant fait le choix de la gratuité–, le Québec, avec sa politique de Centre de la petite enfance ou plus près de nous, l’Île-du-Prince-Édouard, ayant opté pour les services de garde à but non lucratif.

Nous devons assurer un accès universel et une égalité des chances à tous les enfants du Nouveau-Brunswick en leur donnant accès à un programme éducatif dès leur tendre enfance, ces années si importantes. Nous devons nous doter d’une politique familiale qui place la protection des enfants au centre, mais qui affirme l’autonomie financière des femmes et leur permettre de se réaliser professionnellement.

Un réseau de garderies subventionnées par l’État permettrait une égalité des chances pour tous les enfants de la province, ce qui passe par la reconnaissance de leurs droits en tant qu’enfants. L’offre de services de garde accessible pourrait également donner un choix réel aux parents quant à l’accessibilité à différents milieux de garde.

D’un point de vue de la vitalité de la culture acadienne et francophone, cela permettrait aussi l’application de la Politique d’aménagement linguistique et culturel en éducation du Nouveau-Brunswick au sein d’une politique familiale (PALC, 2014, p.62).

Nous devons reconnaitre le travail des éducatrices à sa juste valeur passant par l’amélioration de leurs conditions de vie. La raison d’être de leur travail est remarquable. Elles guident les enfants dans leur éducation, dans leur éveil à leur environnement. Elles posent, avec les parents et tuteurs, les premières bases d’une éducation de qualité qui doit perdurer. Nous ne devons pas financer ce système sur les épaules de ces femmes. Rappelons que le taux horaire moyen des éducatrices est au salaire minimum.

La Convention sur l’élimination de toutes les formes de discrimination à l’égard des femmes indique la nécessité « d’encourager la fourniture des services sociaux d’appui nécessaires pour permettre aux parents de combiner les obligations familiales avec les responsabilités professionnelles et la participation à la vie publique, en particulier en favorisant l’établissement et le développement d’un réseau de garderies d’enfants » (Article 11.2c)

Le gouvernement du Nouveau-Brunswick se doit d’aller de l’avant avec des comités de suivis quant aux tenants et aboutissements de cette commission, mais il sera des plus importants de se pencher sur l’établissement d’une réelle politique familiale impliquant tous les secteurs, d’une politique qui en plus d’affirmer la nécessité d’un réel projet de société, passant par un système universel et sans but lucratif, fera le choix d’affirmer l’importance d’une posture égalitaire.

Quand une province est dans un « gouffre financier », n’est-il pas le moment d’investir dans sa population au lieu de l’appauvrir davantage ? Ne serait-ce pas là, la démonstration d’un réel leadership de la part du Nouveau-Brunswick ?

 

Nelly Dennene
Directrice générale du Regroupement féministe du Nouveau-Brunswick

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s